De A comme Afikomane à Z comme Zeroa, le vocabulaire de Pessah

Afikomane – « Dessert ». Terme probablement d’origine grecque. Il désigne un morceau de Matsa* qui, au cours du Seder*,  est caché puis retrouvé mangé à la fin du repas. Après l’Afikomane, on ne peut plus rien manger de la nuit.

Arba Kossot – Les quatre coupes. Cela désigne les quatre coupes de vin qui sont bues au cours du Seder de Pessah.

Barekh – La 12e étape du Seder de Pessah au cours de laquelle est dite le Birkat HaMazon, les bénédictions de grâce après le repas.

Bedikat Hamets – La recherche du Hamets* faite le soir qui précède la veille de Pessah, à la lumière d’une bougie ou d’une lampe de poche. Le Hamets trouvé sera brûlé le lendemain (Bi’our Hamets*)

Bétsa – Œuf en hébreu. Il s’agit d’un œuf rôti ou durci qui est placé au centre du plateau du Seder pour symboliser la renaissance.

Bi’our Hamets – Combustion du Hamets. Rituel accompli le matin qui précède le Seder du premier soir de Pessah. On brûle le Hamets qui aura été lors trouvé de la recherche du Hamets accomplie la veille au soir de Pessah.

Cacher lePessah – « Apte/cacher pour Pessah« . Se dit des aliments qui sont conformes aux règles alimentaires spécifiques de Pessah (interdiction du Hamets) en plus des règles de cacheroute ordinaires.

Chir haChirim – Le Chant des Chants (souvent traduit par Cantique des Cantiques). Ce livre biblique inclus dans les Hagiographes est lu à la synagogue le Chabbat de Pessah.

Choulhan Aroukh – « Table dressée » en hébreu. La dixième étape au cours de laquelle le repas est servi.

Dayénou – « Cela nous suffit » en hébreu. C’est le nom d’un chant du Seder de Pessah qui évoque tous les miracles accomplis par Dieu pour les Israélites

Ha Lahma Anya – « Voici le pain de misère ». Déclaration liminaire en araméen du Seder de Pessah.

Had gadya – « Une chèvre ». C’est le titre de la dernière chanson chantée à la fin du Seder.

Hag – Fête. Le terme évoque les trois fêtes de pèlerinage (Pessah, Chavouot et Souccot) au cours desquels les Israélites montaient au Temple faire un sacrifice

Hag haAviv – Fête du printemps, l’un des noms donné à la fête de Pessah

Hag haMatsot – Fête des azymes. L’un des noms donné à la fête de Pessah.

Hag saméah ! Hag Pessah saméah ! – Se traduit par « Joyeuse fête! » « Joyeuse fête de Pâque »

Haggada – Récit en hébreu. C’est un livre qui évoque la sortie d’Égypte et est lu pendant le Seder.

Hallel – La 13e étape du Seder. Il s’agit de psaumes de louange à Dieu qui sont dits en partie avant le repas, puis après le repas. Le Hallel complet est constitué par les psaumes 113 à 118. Il est aussi dit à la synagogue le matin de Pessah et sous sa forme abrégée les autres jours de Pessah.

Hamechet haMinim – Cinq espèces. Variétés de céréales qui sont soumises à certaines règles, dont des règles relatives à Pessah. S’ils fermentent, ces céréales constituent du Hamets dont la consommation est interdite pendant Pessah. Il s’agit des céréales suivantes : le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et l’épeautre.

Hamets – Nourriture susceptible de fermenter ou lever avec du temps et de l’humidité. Il est interdit d’en consommer ou d’en détenir pendant Pessah. Cinq céréales sont spécifiées : le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et l’épeautre. Pour les achkénazes s’y ajoutent une catégorie de produits appelés kitniyot.

Harosset – Mélange de pommes, noix et autres fruits secs, épices, vin. Il symbolise le mortier utilisé par les esclaves hébreux en Égypte pour fabriquer des briques. Il est mangé lors du Seder en trempant du Maror* dans le Harosset.

Hol haMoed – Les jours intermédiaires de la fête de Pessah qui ne sont pas chômés. Pour les Juifs d’Israël et les Juifs libéraux de la diaspora, il s’agit des jours entre le premier et le septième jour. Pour les Juifs traditionalistes de la diaspora, il s agit des jours entre les deux premiers et les deux derniers jours (septième et huitième jours) de la fête.

Kadech – La première étape du Seder de Pessah qui consiste en une bénédiction prononcée sur un verre de vin.

Karpas – La troisième étape du Seder de Pessah. Un morceau de légume vert (par exemple persil ou céleri) est trempé dans l’eau salée ou vinaigrée, et mangé.

Ke’ara – Plat d’apparat utilisé pour la cérémonie du Seder de Pessah ou plateau du Seder.

Kitniyot – Des légumes considérés comme du Hamets* pendant Pessah par certains Achkénazes. Cela inclut le riz, les pois, les haricots, les pois chiches, les fèves, le sésame, les lentilles, le maïs. La plupart des rabbins progressistes les autorisent.

Korekh – La neuvième étape du Seder de Pessah au cours de laquelle le Maror* (herbes amères) sont mangées entre deux morceaux de Matsa*. On parle aussi de « sandwich de Hillel ».

Ma Nichtana – Cf. Quatre questions.

Maguid – La cinquième étape du Seder de Pessah au cours de laquel est évoquée la sortie d’Égypte. C’est l’étape la plus longue du Seder.

Maror – Herbes amères. La huitième étape du seder au cours de laquelle sont mangées des herbes amères. Il s’agit généralement de raifort, de laitue ou d’endives.

Matsa – Pain azyme ou pain non levé. Pendant toute la semaine de Pessah, on ne mange pas de pain levé mais de la matsa. Cela rappelle le récit biblique où les Hébreux mangèrent du pain levé avant de quitter l’Égypte.  Trois matsot (pluriel de matsa) sont placées sur le plateau du Seder.

Mekhirat Hamets – La vente du Hamets*. Procédure par laquelle on vend symboliquement à un non-juif le Hamets que l’on n’a pas pu faire disparaître avant Pessah (par exemple du whisky). Cette vente est faite par l’intermédiaire d’un agent, généralement un rabbin, chargé de conclure la vente.

Motsi Matsa – La septième étape du Seder de Pessah au cours de laquelle un morceau de Matsa* est mangé.

Nirtsa – La quatorzième et dernière étape du Seder de Pessah. Elle se conclut par le souhait : « L’année prochaine à Jérusalem ».

Omer – À partir du 2e soir de Pessah on commence le décompte du Omer. C’est une période de 49 jours qui culmine le 50e jour avec la fête de Chavouot (Pentecôte)

Ourhats – La deuxième étape du Seder de Pessah au cours de laquelle on se lave les mains mais sans prononcer de bénédiction.

Pessah – Mot hébreu pour Paque. Il vient du verbe Passah qui signifie passer « au-dessus de ». Le mot rappelle la nuit qui a précédé le départ des Hébreux d’Égypte, au cours de laquelle Dieu est passé au-dessus des maisons des Israélites et les a épargnés de la mort des premiers-nés.

Quatre questions – Questions traditionnelles que doit poser le plus jeune participant au Seder quand on commence la lecture de la Haggada. Elles sont contenues par la phrase qui les introduit : Ma Nichtana

Quatre fils – Personnages qui représentent dans la Haggada les différentes attitudes possibles des enfants quand leurs parents leur font le récit de la sortie d’Égypte. Ce sont le Sage, le Méchant (le rebelle), le Simple et Celui qui ne sait pas poser de questions.

Rotsa – La sixième étape du Seder de Pessah au cours de laquelle on se lave les mains une deuxième fois avant de dire la bénédiction du motsi (bénédiction sur le pain)

Seder – « Ordre » en hébreu. Il désigne le repas rituellement orchestré au cours de laquelle se réunissent familles et amis le premier soir (ou les deux premiers soirs) de Pessah. L’ordre se réfère celui des différents rituels et de l’histoire de la sortie d’Égypte.

Ta’anit Bekhorot – Jeûne des premiers nés. Selon la tradition, les premiers-nés doivent jeûner la veille de Pessah. Ce jeûne est fait en signe de gratitude envers Dieu qui a sauvé les premiers-nés des maisons israélites lors de la nuit de la dixième plaie.

Tsafoun – La onzième étape du Seder de Pessah au cours de laquelle l’Afikomane est trouvé et mangé.

Yahats – La quatrième étape du Seder de Pessah au cours de laquelle un morceau de matsa est coupé en deux.

Zeman Herouténou – « Époque de notre libération ». Expression qui désigne Pessah dans la liturgie.

Zeroa – Os en hébreu. Placé sur le plateau du Seder, il rappelle l’agneau pascal qui était sacrifié la veille de Pessah. Avec le sang de l’agneau, les Israélites ont marqué les linteaux de leur porte pour être épargné par la mort des premiers-nés.

 

Photo © PDPics / Pixabay