Le mois de Tevet commence ce soir, jeudi 29 décembre 2016, à la tombée de la nuit.

Tevet commence alors que nous célébrons Hanouka et que la Hanoukia commence à bien se remplir. En effet, jeudi soir, nous allumerons la sixième bougie.

Le dixième mois de l’année

Tevet vient de l’akkadien tébitou. Le nom est originaire de Babylonie comme les autres noms des mois du calendrier hébraïque qui sont postérieurs à l’exil en Babylonie. Dans la Bible, on ne parle pas de Tevet mais du « dixième mois », tout comme on parle de premier mois, deuxième mois, etc.

Le 10 Tevet

Le dixième jour du mois de Tevet, Assara béTévet, est un jour de jeûne. Il commence à l’aube et dure jusqu’à la tombée de la nuit. Cette année, il aura lieu le dimanche 8 janvier.

Le jeûne du 10 Tevet est l’un des quatre jeûnes dits mineurs qui rappellent des événements tragiques de l’histoire juive, tous liés à la destruction du Premier et du Deuxième Temples (TB RH 18b). Ces jours de jeûne sont peu observés aujourd’hui.

Assara beTévet commémore le début du siège de Jérusalem par les armées du roi babylonien Nabuchodonor. Ce siège est le prélude à la destruction du Premier Temple 18 mois plus tard, en l’an 586 avant l’ère chrétienne. On en trouve le récit dans le livre des Rois (II Rois, 25:1-2).

C’est le prophète Ézéchiel à qui Dieu demande de faire du dixième jour du dixième mois un jour de mémoire :

« Fils d’homme, note par écrit la date de ce jour, de ce jour précis ; car en ce jour précisément le roi de Babylone a attaqué Jérusalem. » (Ézéchiel, 24:2)

Le prophète Zacharie mentionne aussi le 10 Tevet comme l’un des quatre jours de jeûne qui commémorent la destruction du Temple à Jérusalem, mais en avançant qu’ils deviendront :

« des jours d’allégresse, de réjouissance, de joyeuse fête pour la maison de Juda » (Zacharie, 8:19)

 

Alors, ce soir, nous pourrons nous souhaiter :
Hanouka saméah ! Joyeux Hanouka ! Et ajouter : Hodech Tov ! Un bon nouveau mois !