Qu’est-ce que Chabbat Chouva ?

Le Chabbat, entre Roch Hachana et Yom Kippour, est appelé Chabbat Chouva, littéralement le Chabbat du retour. Cela sonne comme Techouva, une idée fondamentale des yamim noraïm, les dix jours « redoutables », qui commencent le jour de Roch Hachana et prennent fin à Yom Kippour. Dans cette période, on effectue un retour sur soi-même, on procède à un heshbon nefesh, un examen de conscience, et l’on essaie de réparer les erreurs que l’on a pu commettre.  

Le nom Chouva vient des premiers mots de la Haftara qui est lue ce Chabbat :

שׁוּבָה יִשְׂרָאֵל עַד יְיְ אֱלֹהֶיךָ כִּי כָשַׁלְתָּ בַּעֲו‍ֹנֶךָ

Chouva Israel ad Adonaï Elohékha ki khachalta ba’avonékha
Retourne Israël à Adonaï, ton Dieu, car tu as trébuché dans ta faute (
Osée, 14 :2)

Dans cette haftara, Osée appelle l’homme à la repentance et avance la promesse de guérison et de protection divines qui est faite à ceux qui retournent à Dieu. L’autre partie de la Haftara, dans le rite séfarade, est un extrait du livre de Michée qui célèbre les attributs divins de miséricorde et de pardon.

Historiquement, à Chabbat Chouva, il était d’usage que le rabbin délivre un sermon sur les thèmes du repentir, de la prière et de la charité. Aujourd’hui, dans la plupart des communautés, le rabbin s’adresse aux fidèles de la synagogue à chaque office de Chabbat. Mais pendant longtemps, il ne le faisait qu’à deux occasions : Chabbat Chouva et Chabbat HaGadol, le Chabbat qui précède la fête de Pessah.